mp

Soutien au référendum dans le canton de Genève

La SVTA soutient
le référendum contre
l’adoption de la loi cantonale sur la remise à titre gratuit et la vente à l’emporter de boissons alcooliques, de
produits du tabac et de produits assimilés au tabac du 17 janvier 2020.

Nous souhaitons d’abord souligner que ce référendum ne va aucunement à l’encontre de la protection des mineurs et
de la protection contre la fumée passive dans les lieux publics. Des exceptions
devraient toutefois être
accordées.

Le 17 janvier, le
Grand Conseil genevois a décidé d’assimiler les e-cigarettes aux produits du
tabac concernant la protection des mineurs et la protection contre la fumée
passive. Malheureusement les demandes d’amendements des professionnels de la cigarette électronique n’ont pas été entendues. Les tests de liquides et de matériel
dans les shops, ainsi que la présentation de produits et d’informations dans les vitrines ne seraient
plus possibles.

Pour les vape shops,
il est essentiel que les clients puissent tester les liquides et le matériel en
magasin avant d’acheter. Les
conseils professionnels aux clients ne seraient plus possibles.

Le fait de ne plus
pouvoir exposer un produit légal dans sa propre vitrine va à l’encontre de la libre activité des
entreprises.

Qu’un Grand Conseil cantonal décide de
traiter un produit, dont les émissions sont 95% moins nocives que la fumée de
cigarette, de la même
façon, relève d’une mauvaise information et de l’ignorance. C’est une décision purement politique, qui a été influencée par les informations relayées par les médias au
cours de ces derniers mois.

La SVTA a décidé, pour ces raisons, de soutenir le référendum de l’ARPV (Association Romande des Professionnels de la
Vape).

Les formulaires pour
la récolte des signatures peuvent être téléchargés ici :

https://onedrive.live.com/?authkey=%21AAh2p2V8stqW30k&cid=029D666BF651BFB5&id=29D666BF651BFB5%211850&parId=29D666BF651BFB5%211849&o=OneUp

Les formulaires
signés sont à renvoyer au plus tard [...]

Par |février 7th, 2020|Allgemein|0 Commentaires|

L’Association des professionnels de la cigarette électronique veut réduire les risques – l’industrie du Tabac est divisée.

Berne, 10. Septembre 2018 –

Suite au verdict du Tribunal administratif fédéral du 24 avril 2018 qui a annulé l’interdiction de vente de e-liquides contenant de la nicotine, l’Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires (OSAV) a mis en place une table ronde avec les différentes associations et parties prenantes du secteur dans le but d’éviter que des produits de la vape ne soient vendus à des mineurs.

Les négociants et fabricants suisses de cigarettes électroniques et de liquides ainsi que l’Association des professionnels de la vape (Swiss Vape Trade Association – SVTA), n’ont trouvé aucun accord avec l’industrie du tabac. Bien que l’industrie du tabac préconise l’âge de 18 ans pour la vente de cigarettes électroniques, l’égalité de traitement pour les produits du tabac en vue d’une protection efficace des mineurs n’a pas remporté la majorité. C’est pourquoi la SVTA a décidé de s‘appuyer sur son propre code de conduite (Codex) : les membres et les sociétés signataires s’engagent à assurer une protection contraignante et significative des mineurs.

« Nous prenons très au sérieux la protection de la jeunesse », déclare Rachel Jossen, membre du comité de la SVTA. « Notre association est très claire sur le sujet : nos membres s’interdisent la vente d’appareils ou de produits de la vape contenant de la nicotine aux moins de 18 ans ».

 

Pour la SVTA cela ne signifie pas un changement de pratique : depuis le début de l’Association, l’industrie s’est engagée à remettre les produits contenant de la nicotine exclusivement aux fumeurs adultes.

 

Afin de renforcer et d’étendre la protection des mineurs, la SVTA a demandé à la table ronde de l’OSAV qu’une limite d’âge de 18 ans soit également introduite pour les produits du [...]

Par |septembre 9th, 2018|Allgemein|0 Commentaires|

Stellungnahme SVTA zum neuen Bundesgesetz über Tabakprodukte (TabPG) Juli 2014

Die eZigarette gehört nicht ins TabPG

Die Stellungnahme des SVTA ist hier als PDF einstehbar.
Stellungnahme SVTA PDF

Swiss Vape Trade Association
Wittenwilerstrasse 31a
8355 Aadorf

Präsident
Stefan Meile
info@svta.ch
052 366 31 31

Pressesprecher
Christian Lusser
medien@svta.ch
032 510 83 03
Web: www.svta.ch

 

 

Par |mars 16th, 2015|Allgemein|0 Commentaires|